Missions d’intérêt public confiées à buildingSMART France

Depuis sa création, l’association à but non lucratif buildingSMART France – Mediacontruct oeuvre à l’intérêt général interprofessionnel au travers de ses différents travaux. Force de propositions et d’informations, l’association est ainsi devenue un acteur technique de confiance pour l’ensemble des pouvoirs publics concernés de près ou de loin par le BIM.  Plusieurs missions d’intérêt public lui sont en effet confiées afin de répondre aux problématiques métier et terrain, de travailler en continuité numérique, d’assurer le développement de l’openBIM et de permettre à la voix française de peser à l’international.

Service d’aide aux choix de solutions informatiques pour le PTNB (2016-2018)

Le Plan transition numérique dans le bâtiment a souhaité créer une plateforme web gratuite et publique visant à recenser les applications liées au BIM. L’inventaire devait se constituer via la démarche volontaire des offreurs de solutions.  Sa mise en œuvre a été confiée à buildingSMART France.

L’objectif de cette plateforme du PTNB ? Permettre à l’ensemble des acteurs de la Construction d’appréhender les solutions informatiques adaptées à leur métier ou leur projet BIM. Comme un catalogue, ce site trie les logiciels à partir de critères « factuels » renseignés par les éditeurs. D’abord publié en 2017, il a été actualisé fin 2018, suite à des modifications du moteur de recherche et des critères de renseignement.

Expérimentation PPBIM du PTNB (2016)

buildingSMART France a été retenu par le PTNB pour expérimenter la norme XP P07-150 qui a donné lieu à la production de :

A l’issu de cette mission, trois autres marchés ont pu être lancés :  “POBIM” pour la définition réelle de 3000 propriétés, le développement informatique de l’interface de gestion et la numérisation des règles.

BIM 2015 – TIC & PME 2010

En réponse à l’appel à projet TIC PME 2010 de la Direction générale des entreprises du Ministère de l’Economie des Finances et de l’Emploi, les principaux représentants de la filière du bâtiment ont lancé le projet eXpert. Son objectif ? Soutenir et accompagner les progrès liés aux nouvelles pratiques auprès de l’ensemble des acteurs de la Construction, et en particulier les PME.

Poursuivant cette dynamique, buildingSMART France a déposé le projet BIM-2015 afin d’exploiter les résultats du projet eXpert. Comment ? En développant des actions clés ancrées dans les problématiques terrain avec pour objectif de favoriser la généralisation du BIM – IFC dans les PME. Les travaux ont permis de faire émerger le format BIMétré, ainsi qu’une certification nationale IFC.

Rapport « BIM et Gestion de Patrimoine »

En 2013, le Plan Bâtiment Durable a créé un groupe de travail pour consolider, formaliser et proposer une méthodologie d’utilisation de la maquette numérique. Concrètement, il s’agissait de s’appuyer sur les initiatives déjà réalisées pour établir une méthodologie d’utilisation du BIM-IFC et permettre à la maquette numérique de devenir un outil au service du bâtiment durable.

Pendant 9 mois, ce projet a réuni plus de 200 acteurs et permis d’identifier 4 grands axes :

  • le BIM pour tous (constitution d’une « carte vitale » des ouvrages) ;
  • choc de simplification (favoriser les projets en BIM) ;
  • mobiliser la puissance publique pour le développement du BIM ;
  • renforcer la dynamique de filière (réaliser une charte d’engagement volontaire).

Action miroir « clausier BIM » (2012)

buildingSMART France a engagé des travaux pour favoriser, dans les textes de loi, le recours aux méthodes collaboratives qui caractérisent le BIM. Deux propositions ont été retenues :

  • moderniser la loi MOP ingénierie afin qu’elle intègre la maquette numérique ;
  • disposer d’articles dans le code des marchés préconisant la maquette numérique et recommandant l’interopérabilité dans le CCGA-PI (Cahier des Clauses Générale Administratives pour les Prestations Intellectuelles).

Ces propositions ont été réalisées en amont et complétées en aval de la mission miroir sur « un clausier BIM » commandée par le PUCA.

    Mission « traduction » (2012)

    Pour améliorer l’interopérabilité des logiciels pour la Construction, un standard était nécessaire. buildingSMART International a œuvré dans ce sens avec le développement du format IFC. Ce format d’échange permet aux différents acteurs de travailler, sans ressaisie, à partir d’un même ensemble de données provenant de différents logiciels. En 2012 a eu lieu la labellisation par l’ISO de la version 4 des IFC. Mais le vote n’a porté que sur la version anglaise, les traductions françaises faisant partie de la documentation, mais pas de la norme !

    Innovation et recherche (2011)

    Lancé en 2009, le Plan Bâtiment Durable fédère un large réseau d’acteurs de la Construction, dont buildingSMART France. L’association a notamment participé au sous-groupe de travail « Innovation et Recherche ».

    Après plusieurs semaines de travail, 28 propositions ont émergé selon 4 grands axes :

    1. innover dans la filière du bâtiment ;
    2. territorialiser l’innovation ;
    3. financer et innover ;
    4. innover par l’assurance et la certification.

    Ces propositions concernent :

    • la normalisation (BIM IFC) ;
    • la formation et l’accompagnement (formation initiale et continue, bac spécialisé, écoles virtuelles, etc.) ;
    • la réglementation (modification de la loi MOP, permis de conduire numérique, logiciels 3D compatibles IFC, etc.) ;
    • l’organisation et l’incitation marché (partenaires du e-catalogue, généralisation de l’usage des DTH, etc.) ;
    • la connaissance et le partage d’expérience (état des lieux pratiques IFC, spécialisation des compétences MOE numérique, etc.).

    GreenConServe (2011)

    Europe Innova est un organisme Européen qui soutient les professionnels de l’innovation et les groupements d’entreprises susceptibles de jouer un rôle moteur dans l’innovation. C’est dans ce cadre que le projet européen GrennConServe a vu le jour. Son objectif ? Soutenir les PME qui souhaitent développer des innovations dans les domaines suivants :

    • optimisation de la conception à l’amélioration du cycle de vie de l’ouvrage,
    • amélioration de la gestion du chantier,
    • réduction de l’impact environnemental,
    • etc.

    Ce projet a pu se développer grâce à un consortium de plusieurs organismes français, allemands, norvégiens et polonais. Côté français, buildingSMART France, le CSTB et Oséo ont travaillé main dans la main pour porter ce projet sur le territoire. Un comité « Lion’s group » a permis d’identifier les entreprises susceptibles de bénéficier des subventions GreenConServe.

      eXpert – TIC & PME 2010

      Le projet eXpert a été déposé par buildingSMART France en réponse à l’appel à projet TIC & PME 2010. Lancé par le ministère de l’Économie, des Finances et de l’industrie, ce programme était placé sous la responsabilité de la DGE (Direction Générale des Entreprises). Son but ? Améliorer la compétitivité des entreprises – en particulier des PME/PMI – et des territoires grâce au numérique. Des groupes de travail ont permis de faire remonter les attentes terrain visant à faire évoluer le secteur du bâtiment vers le BIM. Des séances d’information sur la maquette numérique et l’interopérabilité ont également été organisées sur l’ensemble du territoire. Pour la première fois, le projet eXpert a sorti le BIM de l’anonymat et touché l’ensemble de la filière du bâtiment !

      Membre de bSI depuis 1996, buildingSMART France – Mediaconstruct, association loi 1901, accompagne la transformation digitale de la Construction par le développement de l’openBIM et de bonnes pratiques de travail en BIM. Son objectif : la continuité numérique entre Construction, Exploitation et Territoires.

      NOUS SUIVRE

                            

      © Copyright 2019 Mediaconstruct - Mentions Légales

      X