buildingSMART France : objectifs BIM et smart construction

buildingSMART France accompagne tous les professionnels dans l’appropriation des process et des technologies numériques interopérables liées au BIM.  Avec l’openBIM, bSFrance soutient également la transition numérique du secteur de la construction dans une optique de continuité numérique, condition nécessaire à l’Industrie 4.0.

Objectif BIM au quotidien : BIM pour tous

Par principe, le BIM n’a d’intérêt que s’il est partagé par le plus grand nombre !

Dans une perspective de transition numérique, buildingSMART France a pour objectif de généraliser les usages du BIM destinés à tous les acteurs de la construction, de l’exploitation des bâtiments et des territoires.

Notre association est à la fois un lieu de partage d’expériences et de production pour tous. Nous fournissons ainsi des informations sur le BIM, mémos pratiques, guides méthodologique BIM, expérimentations et observations techniques, etc.

En délivrant des informations pratiques aux professionnels, nous les aidons ainsi dans leur démarche BIM et dans la réalisation des projets BIM. Le but ? Permettre in fine à tous d’intégrer le BIM dans leurs activités voire de développer de nouveaux services pour profiter des avantages de la transformation digitale du secteur.

« Une phase nouvelle du déploiement du BIM s’ouvre à nous : il ne s’agit plus de convaincre ou d’expérimenter. Nous devons répondre aux besoins concrets de bonnes pratiques métier pour que les usages BIM se généralisent grâce à l’expérience de tous. Notre objectif ? accompagner la généralisation BIM et penser la smart Construction pour demain ! »

Pierre Mit

Président, bSFrance

Une vision globale et open du BIM

buildingSMART France – Mediaconstruct se positionne clairement dans :

  • une démarche gagnant-gagnant des TPE vis-à-vis des efforts d’entrainement prodigués par les Majors ;
  • une vision de la normalisation comme levier de compétitivité à l’international mais aussi de productivité pour les artisans en France ;
  • une vision de la smart construction où bâtiments et territoires se rejoignent autour de l’Industrie du futur et de la French Tech.

Il s’agit de généraliser la dématérialisation des données techniques et leur partage au sein de la Construction tout au long du cycle de vie de l’ouvrage. bSFrance travaille donc sur les enjeux internationaux de la smart Construction :

  • standardisation des technologies smart building ;
  • connexion smart building et smart city;
  • relations BIM et objets connectés (IoT) ;
  • extension du BIM aux infrastructures;
  • relations format IFC et SIG;
  • objets génériques et manufacturés ;
  • standardisation du format d’échanges entre catalogues,
  • bibliothèques et logiciels métier ;
  • etc.

Dans cette perspective, bSFrance avec MINnD contribue aux actions de soutien à la normalisation du BIM à travers la définition de référentiels et l’élaboration de bonnes pratiques d’implémentation.

C’est ainsi que buildingSMART France – Mediaconstruct développe une vision tournée vers l’avenir, sans exclusive ni opposition !

« Notre engagement : accompagner le développement d’une filière française forte face à l’émergence de l’industrie 4.0 et de la smart city qui va générer une compétition avec des nouveaux acteurs extrêmement puissants. C’est pourquoi il est important de nouer de partenariats élargis avec des acteurs des Territoires, de l’Exploitation, de la French Tech et de l’industrie 4.0 pour faire émerger la smart construction ! »

Christophe Castaing

Président du CST de bSFrance

Les normes, clés de la généralisation du BIM… et atout des TPE !

Aujourd’hui, plus d’une trentaine de normes concernent le BIM, catégorisées selon 3 axes majeurs : échange de données (propriétés et dictionnaires), échange au travers de solutions informatiques (IFC, BCF…) et échange au sein d’un cadre de travail collaboratif (management de l’information, niveaux de besoins d’informations…). Pour clarifier et homogénéiser l’échange entre les acteurs de la Construction, de l’exploitation et de l’Immobilier, la normalisation s’avère essentielle. L’openBIM est d’ailleurs le meilleur atout des TPE pour pouvoir répondre à des marchés et intégrer le BIM dans leurs activités

Les normes, clés de la généralisation du BIM… et atout des TPE !

Aujourd’hui, plus d’une trentaine de normes concernent le BIM, catégorisées selon 3 axes majeurs : échange de données (propriétés et dictionnaires), échange au travers de solutions informatiques (IFC, BCF…) et échange au sein d’un cadre de travail collaboratif (management de l’information, niveaux de besoins d’informations…). Pour clarifier et homogénéiser l’échange entre les acteurs de la Construction, de l’exploitation et de l’Immobilier, la normalisation s’avère essentielle. L’openBIM est d’ailleurs le meilleur atout des TPE pour pouvoir répondre à des marchés et intégrer le BIM dans leurs activités

X