Une approche pragmatique doit être adoptée avec un partage collectif des connaissances au fur et à mesure de leur acquisition : participez à l’appel à communications d’InfraBIM, pour aider le BIM Infra à progresser ensemble face aux défis d’aujourd’hui ! Vous avez jusqu’à fin janvier pour candidater. Bientôt la plateforme pour soumissionner sera ouverte. En attendant vous pouvez d’ores et déjà prendre connaissance des attendus et des pré-requis pour déposer une communication. Découvrez le site de l’évènement : https://www.ril.fi/fi/tapahtumat-testi/infrabim-open-2021-lyon.html

Voici le constat qui est dressé aujourd’hui :

  • Le BIM dans les projets d’infrastructure est maintenant largement déployé.
  • L’openBIM est défini par deux approches : l’une conduit à la fourniture d’informations pour décrire le bien numérique ; l’autre suit les processus normalisés des contrats. La conjoncture des deux approches rend possible la traçabilité des données, essentielle pour la confiance.

Ainsi, le travail de développement d’openBIM a atteint un niveau de maturité avec des résultats tangibles. Ce travail est le fruit des acteurs du secteur Infra, créant un écosystème prêt à déployer rapidement openBIM dans tous les projets sur l’ensemble du cycle de vie d’un projet. En outre :

  • l’état de l’art souligne qu’openBIM doit être complété par openGIS par exemple.
  • Les travaux de standardisation, ainsi que les projets actuels, révèlent une évolution majeure : l’implication croissante des propriétaires d’actifs (travaux de spécification d’openBIM, participation à des processus collaboratifs…).
  • Un calendrier européen openBIM se dessine, lié à la question du réchauffement climatique et du “Digital-twin” en raison des “infrastructures connectées”.

Cette 4ième édition d’InfraBIM Open devrait être l’occasion de mettre en avant la qualité des projets et des actions réalisées pour le développement de l’interopérabilité dans les Infrastructures, et ce dans un contexte normatif. Comme l’openBIM optimise un ouvrage sur toute sa durée de vie (de l’APS à la conception aux phases travaux, à l’exploitation, à la réhabilitation/modification pour de nouveaux usages et même à la déconstruction), nous attendons donc des communications qui en rendent compte. Vos contributions doivent mettre en évidence la diversité et la maturité d’openBIM dans le monde des Infrastructures.

Les axes thématiques. La liste des thèmes proposés dans ce call illustre les grands axes de réflexion actuels et les travaux en cours pour répondre aux attentes d’aujourd’hui et de demain. Ils sont cités à titre d’exemple et ne sont pas exhaustifs.

  • Modelling et pérennité des données (avancées des IFC)
  • Data management (gestion des incertitudes et des tolérances…), classification, continuité numérique et cycle de vie.
  • Process management (ISO 19650 Part 1 to part 5 ); plateformes et environnement commun de données
  • Infrastructures et Smart Cities, IOT, systèmes
  • Retro-engineering
  • Industrie 4.0 ( block Chain, Intelligence artificielle, big data)
  • Stratégie bas carbone
  • Interopérabilité (openBIM, openSIG, WBS modelling, autres standards)
  • Stratégies BIM et déploiement
  • Loi et contrats (open data, propriété intellectuelle dans un environnement openBIM, responsabilités…)

Par domaines d’activités. Les propositions de communication doivent intégrer un des domaines ci-dessous pour contribuer aux débats sur les différents aspects de l’openBIM appliqué aux Infras. La structuration par domaines est à croiser avec les thématiques car les rencontres, tables rondes et sessions seront organisées en fonction de l’une ou l’autre des entrées.

  • Routes et voiries
  • Chemin de fer et tramways
  • Pont, tunnels, structures
  • Aéroports
  • Réseaux de distribution
  • Ports et canaux
  • Urbanisme
  • Aménagement et planification territoriale
  • Géotechnique – sols
  • Maintenance
  • ….

Donc votre communication pourra faire état :

  • d’un cas concret
  • d’une solution technique (sans discours commercial)
  • d’un standard, d’une norme, de guides de bonnes pratiques
  • de compétences, de formation ou de R&D.

Critères d’évaluation. Lors de la rédaction de votre proposition, veuillez essayer de répondre aux questions suivantes : mon sujet est-il nouveau et/ou spécial ? en quoi est-il lié à l’openBIM ?….Le 1er critère d’évaluation portera en effet sur le fait que la communication contribue à l’enrichissement des connaissances openBIM : pratiques, techniques ou scientifiques. L’originalité, la cohérence, l’argumentation de la communication seront bien sûr prises en compte.  Une connaissance des travaux actuels des différents groupes de travail européens – sur l’openBIM et openGIS – sera appréciée. Enfin, la lisibilité et la clarté de la communication, seront un gage de débat et appropriation par la communauté.

Les éléments à renseigner
Proposer une communication ne peut se faire que via le site web. Les présentations sont acceptées sur la base d’un résumé d’une longueur maximale de 500 mots en anglais. Il vous sera demandé de :

  • choisir la catégorie « thématique » la plus appropriée ainsi que le domaine d’activité visé (voir ci-dessous)
  • dressez la liste de tous les auteurs impliqués ;
  • nommer le(s) intervenant(e-s) et les contacts qui recevront tous les courriers électroniques de l’organisateur;
  • fournir une bio d’une longueur maximale de 300 mots et une photo – carrée au format png – des intervenant(e-s)
  • nous informer si le sujet a déjà été présenté
  • décrire en quoi votre communication répond aux enjeux de l’openBIM dans les Infras (cf introduction)
  • intégrer quelques images miniatures (largeur de 240 pixels et hauteur de 240 pixels max.).

Par la suite, les diapositives des présentations devront être téléchargées dans la même base de données que les résumés, les noms, les images et les biographies. La base de données est intégrée dans un programme en ligne accessibles par les participants à l’événement.

Inscription obligatoire pour les intervenants confirmés. Une fois votre communication sélectionnée, les intervenan(e-s) doivent s’enregistrer avant le 1er avril 2021. Le/La principal(e) intervenant(e) disposera d’un droit d’entrée réduit de 200 euros HT. Les autres intervenant(e)s devront s’acquitter d’une inscription au forfait normal.

Membre de bSI depuis 1996, buildingSMART France – Mediaconstruct, association loi 1901, accompagne la transformation digitale de la Construction par le développement de l’openBIM et de bonnes pratiques de travail en BIM. Son objectif : la continuité numérique entre Construction, Exploitation et Territoires.

NOUS SUIVRE

                      

© Copyright 2019 Mediaconstruct - Mentions Légales

X