Comment implémenter un système de classification ?

Juin 15, 2020

Le BIM change la façon dont nous traitons l’information dans l’ensemble du secteur, passant des datas contenues dans la documentation à des données numériques liées à des “composants” et à des “processus spécifiques”, chacune étant saisie, stockée et gérée dans des solutions informatiques. L’essence de la révolution actuelle de la smart construction se concentre autour du big data, de ces données contenues et liées aux actifs construits tout au long de leur cycle de vie, de la programmation à la conception, en passant par la construction, l’exploitation et la déconstruction. Un passage de l’analogique au numérique impossible sans développer et modifier la manière dont les “objets” sont classés et reconnus.

« Lorsque l’on souhaite faire du BIM et collaborer avec les autres intervenants d’un projet, il est nécessaire de veiller à ce que les informations que l’on a produites et par exemple renseigné dans une maquette numérique, soient comprises de tous. Aussi, est-il nécessaire de veiller à la structuration et l’harmonisation des données échangées en utilisant un système de classification standard qui sert de référence à tous les acteursC’est primordial pour réaliser des objectifs BIM et mettre en œuvre des cas d’usages » explique Y.Cotherel, référent Classification au sein de buildingSMART France-Mediaconstruct. Les systèmes de classification sont une des clés pour parvenir à un bâtiment ou infrastructures intelligente : ils sont un gage de continuité numérique des données.

Suite à la publication d’un premier rapport d’analyse « les systèmes de classification et le BIM », bSFrance met à la disposition de tous un guide pratique qui vous permettra d’implémenter et d’utiliser un système de classification sur un projet en BIM. En annexe, une première série de fiches détaille des méthodes de renseignement et d’utilisation des systèmes de classification dans quelques logiciels de modélisation de maquettes numériques, ainsi que qu’un exemple de cas d’usages concrets. « Nous vous invitons à participer à cette initiative en partageant vos bonnes pratiques et vos cas d’utilisation des systèmes de classification. Pour cela, il suffit de télécharger (ne pas remplir en ligne svp) et de nous renvoyer votre fiche à secretariat.CST@mediaconstruct.fr pour que nous validions sa ligne (modèle téléchargeable ici) » encourage Y.Cotherel. Le progrès ne vaut que s’il est partagé par et avec tous les acteurs de la Construction : c’est la ligne d’actions de bSFrance qui travaille à développer l’intéropérabilité entre outils (informatiques ou classification ou dictionnaire de données…) pour tous les “handusers”.

 

Membre de bSI depuis 1996, buildingSMART France – Mediaconstruct, association loi 1901, accompagne la transformation digitale de la Construction par le développement de l’openBIM et de bonnes pratiques de travail en BIM. Son objectif : la continuité numérique entre Construction, Exploitation et Territoires.

NOUS SUIVRE

                      

© Copyright 2019 Mediaconstruct - Mentions Légales

X