Digital BIM’s day : le rendez-vous BIM de la rentrée à ne pas rater !

par khadijaSep 12, 2019buildingSMART France0 commentaires

Cette année buildingSMART France – Mediaconstruct vous propose de participer au premier Digital BIM’s day le 24 septembre de 9h30 à 16h30 sur Webikeo.

N’hésitez pas à vous inscrire >>> Digital BIM’s day le 24/09

Digital BIM’s day : Pourquoi travailler avec des objets génériques dans le BIM ? De 9h30 à 10h

Les fabricants n’ont pas pour habitude “faire du BIM” sur un projet de construction. En revanche, ils sont sollicités pour fournir des informations sur leurs solutions constructives. Mais de quelles manières un industriel fabricant peut fournir ses informations produits ?

Via un objet BIM ! Aujourd’hui, il existe de nombreuses sources d’objets et de propriétés associées : bibliothèques d’objets intégrées dans les logiciels, bibliothèques créées par des acteurs comme des architectes, des bureaux d’études, des économistes…Mais est-ce que ces objets sont exacts et reflètent la réalité industrielle ?

C’est alors qu’arrive l’objet BIM dit générique : et les prescripteurs, les industriels-fabricants et les maîtres d’oeuvre ont besoin d’y voir le plus clair possible et ainsi tirer parti de la collaboration inhérente au projets BIM.

Apprenez à maîtriser les enjeux et les fondamentaux des objets génériques avec :

  • Laetitia BERTEL, membre du groupe de travail « Product Room » de bSFrance, experte normalisation ;
  • et Frédéric GRAND, coordinateur international & normalisation dans bSFrance, référent français dans la Product  Room de buildingSMART)

Digital BIM’s day : la blockchain en questions. De 10h à 10h30

La numérisation de la filière Construction n’échappe au développement de la blockchain comme cela a pu être montré lors du dernier BIM’s day de juin 2019.

  • Quelles questions suscitent le concept de blockchain en interaction avec le BIM ?
  • Qu’attendre de la blockchain dans un contexte de digitalisation de la Construction ?

Pour imaginer la place de la blockchain dans les projets en BIM, encore faut-il comprendre ce qu’est une blockchain. C’est que vous propose ce webinaire organisé par buildingSMART France en partenariat avec Syntec Numérique.

Digital BIM’s day : les clés du BIM exploitation… moi GEM ! De 11h à 11h30

Aujourd’hui la question n’est plus BIM or not BIM, mais plutôt comment passer au BIM exploitation en tirant profit de la phase amont. Quelles sont les clés d’une continuité numérique pour que le BIM soit un levier pour les gestionnaires de patrimoine ? Quels sont les points de vigilance, les bonnes pratiques ?

buildingSMART France – Mediaconstruct vous propose d’aborder le BIM GEM (gestion-exploitation-maintenance) autour de 4 angles opérationnels à prendre en compte dans une démarche BIM :

  • les systèmes de classification,
  • le corpus documentaire,
  • la pérennité de la donnée,
  • le stockage-conservation.

Digital BIM’s day : comment le géoréférencement détermine la qualité d’un projet BIM ? De 14h30 à 15h

Pourquoi parler de géoréférencement alors qu’il s’agit de construire numériquement avec le BIM ?

Etes-vous sûrs de savoir ce qu’est le géoréférencement ?

  • Sur beaucoup de projets, le géoréférencement n’est pas maîtrisé ce qui donne des productions BIM de mauvaise qualité (implantation laissée avec coordonnées de l’éditeurs, modèles décalés, mal orientés…).
  • De plus, les outils de modélisation BIM intègrent des éléments de géoréférencement suivant des méthodologies différentes et selon des systèmes de coordonnées disparates.

Cela constitue un frein à la collaboration, qui est pourtant la clé de l’efficacité du BIM ! Il y a un véritable enjeu de montée en compétences sur le sujet du géoréférencement par les praticiens du BIM.

Assistez à ce webinaire pour mieux comprendre ce que veut dire géoréférencement dans le BIM.

Venez rencontrer Sébastien TEISSIER, dirige un groupe de travail sur le sujet au sein de bSFrance avec l’appui de membres du projet MINnD.

Digital BIM’s day : au coeur des usages BIM. De 15h à 15h30

Pourquoi dit-on qu’un objectif BIM bien défini est déjà à moitié atteint ?

Quel lien avec les usages BIM ?

Quelle différence d’ailleurs entre usages BIM et cas d’usage BIM ?

  • Vous êtes maitres d’ouvrage – exploitants et vous aller lancer une opération en BIM… ou vous voulez lancer un projet en BIM ?
  • Vous êtes un acteur de la MOE et vous êtes en relation avec un MO-exploitant qui construit une démarche BIM pour gérer son patrimoine ?

Ce webinaire organisé par buildingSMART France avec Jean-Paul TREHEN – référent “Process BIM” et manager du groupe de travail à l’initiative du Guide de rédaction d’une convention BIM – vous permettra de mieux définir vos objectifs BIM en maitrisant la notion opérationnelle d’usage BIM.

Digital BIM’s day : Comment le BIM sera-t-il “rentable” pour les intervenants et les clients ? De 16h à 16h30

Comment rendre l’usage du BIM rentable pour tous – en termes de qualité et de revenus ?

Comment assurer que le BIM est au service des exigences clients ?

Les MO-Gestionnaires de patrimoine vont utiliser le BIM comme « source de données fiables » pour leur prise de décisions et l’exploitation de leurs bâtiments.  La modélisation 3D est basée sur des données intégrées pouvant être partagées par / et entre tous les partenaires d’une opération, à toutes les étapes d’un projet, de la conception à la maintenance. Et chaque partenaire de l’opération conserve la responsabilité de ses propres données.

C’est pourquoi le BIM intègre inévitablement la gestion de l’information numérique d’un ouvrage sur son cycle de vie. C’est ainsi que le BIM sera au service des MO-exploitants ! Tout cela ne tient que s’il y a un minimum de process standardisé sur cette gestion de l’information… pour des raisons de qualité et d’efficacité, tout simplement.

Être en mesure de définir concrètement un processus standardisé de management de l’information signifie que :

  • ce n’est plus le moment de convaincre qu’il faut recourir au BIM dans la construction,
  • mais plutôt du comment le BIM doit être utilisé, afin de rendre son usage rentable pour toutes les parties prenantes d’un projet en termes de qualité et de revenus !

Est-ce que cela existe aujourd’hui ? Oui c’est la norme ISO 19650. S’approprier cette norme, c’est une occasion sans précédent d’améliorer la valeur ajoutée de chaque intervenant pendant le processus de construction. C’est pourquoi l’EFCA a récemment publié une brochure pour soutenir la mise en œuvre de la 19650, pour partager une vision de l’ingénierie à l’ensemble des acteurs de la Construction.

Voilà ce que va vous expliquer Christophe CASTAING (président du CST de buildingSMART France) dans ce webinaire.

N’hésitez pas à vous inscrire >>> Digital BIM’s day le 24/09

Membre de bSI depuis 1996, buildingSMART France – Mediaconstruct, association loi 1901, accompagne la transformation digitale de la Construction par le développement de l’openBIM et de bonnes pratiques de travail en BIM. Son objectif : la continuité numérique entre Construction, Exploitation et Territoires.

NOUS SUIVRE

                      

© Copyright 2019 Mediaconstruct - Mentions Légales

X